Enable JavaScript to see this page By toutfilm.com

Suisse: Le paiement des salaires de mars est assuré

toutfilmMarch 24, 2020

Suisse: Le paiement des salaires de mars est assuré TOUTFILM

Malgr les difficults conomiques lies au coronavirus, le paiement des salaires de mars est assur pour les entreprises recourant au chmage partiel, a dclar mardi Boris Zrcher, chef de la direction du travail au Seco. Il peut toutefois y avoir quelques retards.

Les liquidits disposition de la Confdration sont suffisantes, a prcis Boris Zrcher devant la presse Berne. Elles devraient suffire pour les deux trois prochains mois. La Dlgation des finances du parlement a approuv lundi six milliards de francs pour l’assurance chmage. Cela porte quatorze milliards le total des liquidits disposition.

8% des employs touchs

Le nombre de demandes de chmage partiel continue par ailleurs augmenter. Le Secrtariat d’Etat l’conomie a reu des demandes pour 400’000 employs de 27’000 entreprises. Cela correspond environ 8% des employs, a prcis Boris Zrcher.

Le Tessin est toujours le canton le plus touch. Environ 28% des employs devraient y toucher le chmage partiel. Dans le secteur de la restauration, un tiers des employs sont concerns.

Dialogue avec les partenaires sociaux

Le Conseil fdral doit par ailleurs prsenter mercredi des mesures d’aides financires aux entreprises, a prcis le responsable du Seco. Ces mesures ont t voques mardi lors d’une rencontre avec les partenaires sociaux.

Le thme de la poursuite du travail sur les chantiers a notamment t discut de manire gnrale. Le cas du Tessin n’a pas t abord explicitement. Le Seco entend poursuivre ces contacts avec les partenaires sociaux quotidiennement de manire semi-formelle, a prcis Boris Zrcher. Toute une srie d’adaptations du droit sont sur la table. Elles seront abordes pas pas et des propositions seront adresses au Conseil fdral si ncessaire.

Pas de contrles supplmentaires sur les chantiers

La scurit des employs sur les chantiers est du ressort des employeurs. Il n’y aura pas plus de contrles en raison de l’pidmie de coronavirus. Les contrles habituels se poursuivent, mais il y en a trs peu pour des raisons d’effectifs, a dclar Boris Zrcher. En cas de divergences entre patrons et employs sur les conditions de travail, il peut tre fait appel un contrleur de la Suva ou du canton.

Sur le principe, il est de la responsabilit des employeurs de veiller ce que la scurit soit assure sur leurs chantiers et que les salaris ne tombent pas malades. Si ce n’est pas possible, les patrons ont la possibilit de recourir au chmage partiel.

(nxp/ats)

Categories

Leave a comment