Enable JavaScript to see this page By toutfilm.com

Seuls les anciens combattants ayant des compétences spécialisées seront réenrôlés dans les Forces de défense

toutfilmMarch 25, 2020

Les mesures d'urgence permettant au personnel retraité des Forces de défense de se réenrôler ne s'appliqueront qu'aux personnes possédant des compétences spécialisées susceptibles de contribuer à la lutte contre le coronavirus.

Mardi, le Taoiseach Leo Varadkar a annoncé une législation d'urgence, qui sera votée jeudi, pour permettre aux anciens membres de demander leur réinscription. La législation est prévue depuis près d'un an pour faire face à la crise du maintien en poste dans les forces de défense, mais a été accélérée compte tenu de l'urgence sanitaire actuelle.

L'annonce a fait spéculer qu'il y aurait un programme général pour permettre aux anciens membres de se réinscrire. Cependant, le ministère de la Défense a déclaré que l'intention était de permettre uniquement aux personnes possédant des compétences spécifiques de se réinscrire.

“L'accent sera mis sur les postes nécessitant des compétences spécialisées, là où des postes vacants existent”, a déclaré une porte-parole.

Cela comprend ceux qui ont des antécédents en ingénierie, logistique, aviation, navigation, lutte contre les incendies et métiers.

Il est entendu que le ministère de la Défense espère que l'effondrement de l'industrie du transport aérien fera de la réintégration dans l'Air Corps une perspective attrayante pour les techniciens et les pilotes expérimentés.

Le nombre exact et les compétences requises seront du ressort du vice-amiral en chef Mark Mellett.

“Le chef d'état-major identifiera les endroits où de telles pénuries existent et fera des recommandations au ministre sur celles qui devraient être réenrôlées”, a déclaré une porte-parole du ministère de la Défense.

Le programme ne s'appliquera pas aux Forces de défense de réserve, mais il est entendu qu'une législation supplémentaire pourrait être adoptée au cours des prochaines semaines pour permettre aux anciens réservistes de se joindre à nouveau.

Les détails du plan seront annoncés jeudi au Dáil. Les Forces de défense ont déjà reçu un nombre important de demandes d'anciens membres concernant leur réintégration.

Il a l'intention de mettre en place un portail en ligne permettant aux membres de se réinscrire.

Les modalités et la durée de la réintégration n'ont pas encore été arrêtées, mais il est entendu que le personnel se verra probablement proposer un contrat de trois ans. Cela reflète les conditions offertes l'année dernière aux anciens officiers qui ont été invités à rejoindre les Forces de défense.

Les Forces de défense ont déjà modifié leur posture de force pour soutenir le HSE dans la lutte contre la propagation du coronavirus, également connu sous le nom de Covid-19. Les membres ont aidé à mettre en place des centres de test et les élèves-officiers ont été retirés de la formation et chargés d'aider à retrouver les contacts des personnes infectées par Covid-19.

Le ministère a déclaré que ces cadets recevront une «allocation de maintien des services essentiels» d'un montant quotidien de 48,26 € par jour.

Le Département des dépenses publiques et de la réforme envisage également de mettre à disposition des fonds pour payer aux cadets l '«indemnité de service militaire» de 100 € par semaine, qui n'est généralement versée qu'aux officiers ayant suivi la formation.

L'Association représentative des officiers commissionnés a déclaré que l'indemnité de service militaire “doit être versée aux cadets, recrues et apprentis pendant la durée de leur déploiement en service militaire actif”.

«Les cadets ont été déployés en première ligne dans la lutte contre le virus, assurant le rôle crucial de la recherche des contacts depuis le 12 mars. Leur formation de cadets a été suspendue pendant la durée de l'intervention de Covid-19. Ils serviront l'État sans aucun doute, et nous devons à leur tour nous occuper d'eux », a déclaré le secrétaire général Conor King.

Categories

Leave a comment