Enable JavaScript to see this page By toutfilm.com

Saint-Gaudens. Confinement : les salles de cinéma la mettent en veilleuse

toutfilmMarch 23, 2020

À Saint-Gaudens, le cinéma Le Régent a inauguré, lui aussi, une période de confinement, genre opération “Portes Fermées”. Depuis le week-end dernier, avant que les membres de son équipe ne se retrouvent en chômage technique, Charles Mascagni a prévenu de la marche à suivre quasi obligatoire. Avec son comptable, il a dû amorcer très vite la fermeture du complexe “On ferme le cinéma, on met en berne les sept salles jusqu’à nouvel ordre. Mais il y a toute une procédure administrative à respecter et mettre en place.”

Pop-corn périssable

De leur côté, Nadine et Camille ont pris en charge l’intendance. “Pour l’instant, on met à l’abri tout ce qui est récupérable, en termes de boissons, friandises et autres sachets de bonbons. On fait également le tri dans les conserves, faites maison, de produits de bouche que nous proposons en petite restauration. Le reste, on le conditionne au mieux” Pour autant, la réserve de pop-corn sera sacrifiée, “on ne peut pas la garder, c’est périssable.”

La mise en sommeil a duré deux jours durant lesquels la sonnerie du téléphone n’a pas cessé de résonner. “Le plus souvent, c’est pour vérifier la véracité de la fermeture. Nous avons reçu près de 200 appels”, explique Nadine. “On répond qu’on a fermé pour cause de confinement. Mais les gens nous promettent de revenir deux fois plus qu’avant quand on ouvrira de nouveau. C’est touchant.”

De leur côté, Charles et Thomas Miquel, son adjoint, ont vérifié le parc des machines, et bichonner les projecteurs avant de les recouvrir.

“Il est évident qu’on devra réactualiser la programmation et notre communication puisqu’il n’y aura pas de projection avant un moment. De toute façon, les producteurs de films ont préféré annuler les films prévus en sortie mondiale plutôt que de les sortir au coup par coup.”

“Le gardien du Régent”

Depuis plusieurs jours, Charles se retrouve seul pour assurer la maintenance du matériel et du complexe en général. “Pour ce qui est des projecteurs, je les fais tourner tous les deux jours pour assurer un fonctionnement pérenne. L’objectif maintenant, c’est d’être prêts pour remettre le complexe en service d’ici quelques semaines, ou plus. Il faut veiller à l’aération des salles de projection, des couloirs multiples, des bureaux, des cabines abritant les projecteurs.” Seul dans son cinéma, Charles a endossé le rôle principal de cette production à huis clos : “Le gardien du Régent”. Un bon titre de thriller.

Categories

Leave a comment