Enable JavaScript to see this page By toutfilm.com

Royaume-Uni : Il a fait fortune en créant un Netflix… pour animaux

toutfilmMarch 25, 2020

Royaume-Uni : Il a fait fortune en créant un Netflix… pour animaux TOUTFILM

Amman Ahmed voulait devenir une star du hip-hop. Son destin a finalement pris une direction très différente.

En France, on connaît bien Netflix, surtout en cette période de confinement liée au coronavirus. Le service de streaming vidéo compte de nombreux abonnés qui peuvent même regarder un programme à plusieurs en simultané. Mais connaissez-vous Petflix ? Le concept cartonne de l’autre côté de la Manche et on le doit à Amman Ahmed.

Amman Ahmed et ses 20 millions de clients animaliers

Ce Britannique de 32 ans vit à Manchester. Il y a huit ans, Amman Ahmed pensait se lancer comme producteur de hip-hop. Récemment diplômé en informatique, il cherche alors à percer dans l’industrie musicale en espérant devenir le nouveau Pharrell Williams, explique Closer. Par hasard, sur Internet, il découvre un concept étrange, les sons qui aident les animaux à se détendre.

J’ai trouvé ça fascinant. Plus j’y réfléchissais, plus je pensais que je pouvais en faire quelque chose. J’ai passé une annonce pour trouver un producteur de musique expérimenté qui m’aiderait à créer du contenu

explique-t-il. C’est ainsi qu’il va faire la connaissance de Ricardo Henriqueez, un producteur du Salvador qui a du mal à calmer son chien face à la violence de son quartier. Ensemble, ils vont décider de lancer deux sites : RelaxMyDog.com et RelaxMyCat.com, qui proposent l’équivalent d’un Netflix pour les animaux, pour 5,85 euros par mois. 

Chats et chiens peuvent alors profiter de contenus basés sur des scènes naturelles ou encore des chansons relaxantes. Après des débuts réussis grâce au bouche à oreille en 2012, ils sont désormais à la tête d’un véritable empire financier. 20 millions de chiens et chats consomment plus de 9 millions de contenus et leur entreprise vaut plusieurs dizaines de millions d’euros. Un vrai succès !

Categories

Leave a comment