Enable JavaScript to see this page By toutfilm.com

Pas question de geler les procédures d'asile pour lutter contre le coronavirus

toutfilmMarch 24, 2020

une pièce grillagée avec deux hommes

Le coronavirus n’y change rien, les demandeurs d’asile peuvent à tout moment être déboutés et renvoyés de Suisse, comme ici au centre fédéral de Zurich.

(Keystone / Walter Bieri)

La pandémie de Covid-19 a jusqu’ici eu peu d’effets sur les procédures d’asile menées en Suisse. L’examen des demandes continue et les renvois sont prononcés. Les associations de défense des migrants réclament une suspension de tout le processus durant la crise du coronavirus.

Déplacements limités, établissements publics à l’arrêt, rassemblements interdits… Toute la Suisse tourne au ralenti pour tenter de limiter la propagation du coronavirus. Une paralysie qui n’a pas encore atteint le domaine de l’asile, où les procédures continuent malgré la pandémie. Les requérants doivent se rendre aux auditions, ils peuvent recevoir des décisions négatives et être expulsés.

Plusieurs pays dont l’Italie refusent désormais de reprendre des demandeurs d’asile qui sont enregistrés sur leur territoire. Mais la Suisse n’a pas suspendu ses transferts pour autant, elle examine au cas par cas si le rapatriement est possible en fonction des restrictions d’entrée, des conditions de vol et des risques éventuels pour la santé des personnes concernées, nous précise le Secrétariat d’État aux migrations (SEMLien externe).

>> Entretien avec le sociologue suisse Jean Ziegler, très critique envers la politique d’asile européenne

Les migrants n’ont plus le droit d’entrer en Suisse afin d’y déposer une demande d’asile, sauf en cas d’absolue nécessité. La ministre de la Justice et de la Police, Karin Keller-Sutter, a précisé que les individus se trouvant aux frontières de la Suisse n’étaient pas exposés à un danger particulier car ils étaient dans l’espace Schengen. Ce qui signifie que l’entrée sur le territoire helvétique leur sera refusée et qu’ils devront faire une demande d’asile dans le pays où ils se trouvent actuellement. Les personnes qui sont déjà en Suisse ont toujours la possibilité de déposer une demande.

Appel à suspendre d’urgence les procédures

Asile
Bloqués en Suisse

En Suisse, des milliers de requérants d’asile déboutés ne peuvent ni être renvoyés, ni rentrer chez eux. Témoignages.


Les représentants juridiques des requérants d’asile ainsi que les associations de défense des migrants, dont Solidarité sans frontièresLien externe, Amnesty InternationalLien externe et le Centre social protestantLien externe ont lancé plusieurs appels aux autorités la semaine dernière pour réclamer une suspension des procédures durant la crise provoquée par le coronavirus. 

L’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSARLien externe) a constaté que les règles sanitaires pour lutter contre la pandémie n’étaient pas respectées: les entretiens durent plus de 15 minutes et ont souvent lieu dans des lieux exigus, les centres d’accueil sont généralement isolés et obligent tous les acteurs à se déplacer en transports publics, et l’absence de représentants juridiques, d’interprètes et d’employés du SEM ne permet pas de respecter les délais ainsi que les exigences de la procédure. De plus, le personnel médical est mobilisé pour soigner les malades du Covid-19 et n’a pas le temps d’établir des rapports médicaux approfondis sur l’état de santé des demandeurs d’asile.

Les associations réclament également la suspension des renvois et la libération de toutes les personnes en détention administrative en attente d’une expulsion. Un demandeur d’asile incarcéré à Genève avant son renvoi a été testé positivement au coronavirus et quatre autres individus sont soupçonnés d’avoir contracté la maladie dans la même prison.

Des aménagements sont en cours

Le SEM a réagi ce week-end et décidé de suspendre les auditions avec les requérants d’asile dès ce lundi pour une durée d’une semaine, afin de «mettre en œuvre des mesures de sécurité structurelles supplémentaires, telles que des vitres en plexiglas dans les salles d’audition», nous a précisé une porte-parole. Une suspension des procédures d’asile n’est en revanche pas à l’ordre du jour.

Les centres d’accueil ont également été aménagés afin de limiter les contacts. Les employés sont tenus de suivre les mesures d’hygiène préconisée par l’Office fédéral de la santé publique et de sensibiliser les demandeurs d’asile. Les recommandations ont été traduites dans 15 langues et affichées dans les centres. Le SEM a prévu des espaces supplémentaires pour pouvoir répartir les personnes dans davantage de chambres. Environ 2200 requérants vivent actuellement dans les centres d’accueil de la Confédération, alors que la capacité d’accueil est de 4000 places. Quelques cas de coronavirus ont jusqu’ici été détectés parmi les employés et les demandeurs d’asile.

Les associations de défense des migrants estiment que la suspension des entretiens durant une semaine pour effectuer des aménagements est largement insuffisante. Solidarités sans frontières rappelle qu’une audition dans le domaine de l’asile réunit au moins cinq personnes dans une petite salle durant plusieurs heures et exhorte le SEM à suspendre immédiatement toutes les procédures.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !

Pas question de geler les procédures d'asile pour lutter contre le coronavirus TOUTFILM
Pas question de geler les procédures d'asile pour lutter contre le coronavirus TOUTFILM

subscription form – French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Categories

Leave a comment