Enable JavaScript to see this page By toutfilm.com

Olivier Véran : "250 millions de masques vont être commandés"

toutfilmMarch 22, 2020

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a tenu une conférence de presse ce samedi 21 mars  pour faire un point sur l’évolution de la pandémie de coronavirus en France et répondre à la polémique sur les masques de protection.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a détaillé le dispositif mis en place pour la distribution des masques de protection. Il a réaffirmé la stratégie du gouvernement à savoir la priorité donnée aux professionnels de santé. Il a annoncé la commande de 250 millions de masques auprès d’industriels en France et à l’étranger qui seront livrés “progressivement” tentant d’apaiser la colère des professions face à la pénurie de matériel de protection. 

Pour les deux semaines à venir, a-t-il dit, priorité sera donnée pour ces masques aux personnels de santé en ville comme à l’hôpital et aux personnes intervenant auprès des personnes âgées selon un quota précis.

Les Ehpad en ont notamment réclamé en urgence, redoutant la mort de 100 000 résidents. Pour les autres professions qui en demandent, le Conseil scientifique sera à nouveau consulté mardi notamment pour évoquer “le mode de répartition des masques”.

Grâce à la réquisition des stocks, à la production sur le territoire national, aux dons et aux importations, le gouvernement a ainsi récupéré 40 millions de masques supplémentaires. Il dispose donc d’un stock de 86 millions de masques – 5 millions de type FFP2, jugés plus protecteurs, et 81 millions chirurgicaux. La capacité de production en France est actuellement de 6 millions de masques par semaine, elle va passer à 8 millions d’ici avril dont la moitié de FFP2. 

Retrouvez la conférence de presse d’Olivier Véran et le détail des chiffres

Les tests de dépistage

Le ministre a aussi évoqué les tests de dépistage du Covid-19. “Aujourd’hui, nous ne dépistons pas de manière automatique. Nous avons fait jusque là le choix d’un usage rationnel des tests, car les tests ne servent pas a mesurer mais à contenir l’épidémie”, a dans un premier temps défendu Olivier Véran. Puis il a ensuite indiqué : “L’enjeu, c’est d’être en mesure de multiplier les capacités de tests au moment où nous lèverons le confinement”. “La doctrine doit évoluer”, a-t-il assuré suivant ainsi les recommandations de l’OMS.  Il a aussi indiqué qu’il ne savait pas quand ce confinement pourrait être levé. Le Conseil scientifique se prononcera sur le sujet lundi.  

Categories

Leave a comment