Enable JavaScript to see this page By toutfilm.com

“Mon nom est Clitoris” : un documentaire et un débat au cinéma CGR Lido à Castres

toutfilmOctober 22, 2020

Demain jeudi à 20h aura lieu la projection du documentaire “Mon nom est clitoris” autour du thème de la sexualité féminine au cinéma CGR Lido à Castres. Film aussi utile qu’important, il traite avant tout d’une sexualité épanouie tant pour les filles que pour les garçons. La séance sera animée par le Planning Familial. À cette occasion, nous avons posé quelques questions à Gisèle et Nadine, militantes et bénévoles dans cette association.

Quelles sont les missions du planning familial ?

Le Planning Familial est une association loi 1901. C’est un mouvement féministe d’éducation populaire qui lutte pour le droit à l’information et à l’éducation permanente.

Qui vient au planning et pour quelles raisons ?

Le Planning Familial est ouvert à tous les publics, mineurs et majeurs pour tout ce qui concerne les sexualités, l’IVG, les questions de genre, de violence, d’égalité.

Organiser des débats autour de films, est-ce une extension de vos missions ?

Notre mouvement est très attaché à l’éducation populaire. Les débats sont indispensables pour informer sur les valeurs que nous défendons, répondre aux différentes questions du public, prendre des contacts avec les personnes en demande.

Comment s’organise la collaboration avec le cinéma ?

Le film “Le bureau de Dieu” qui présentait le quotidien d’un centre du Planning Familial marque le début de notre collaboration avec Florence Panis, la directrice du cinéma, il y a déjà quelques années. Depuis, elle nous réserve toujours un accueil chaleureux et peut quelquefois s’investir avec nous dans l’accompagnement des séances.

Pour ce film Mon nom est clitoris, pensez-vous avoir un public majoritairement féminin ?

Nous espérons bien sûr avoir un public mixte, tant en termes d’âge que de genre. Il faut sortir le “clitoris” de son invisibilité et des tabous. Il faut savoir que les élèves ont dû attendre 2017 pour découvrir en cours de SVT une représentation complète et correcte du clitoris ! Cet organe génital exclusivement consacré au plaisir féminin était complètement ignoré. D’où la gêne à prononcer le mot et les tabous qui en découlent. La question du plaisir féminin est de plus en plus abordée dans les films parmi lesquels Female Pleasure que vous avez présenté l’année dernière au cinéma.

A-t-on avancé sur le sujet ou cela reste-t-il encore tabou ?

Il est plus facile de sensibiliser le public autour des violences sexuelles, il est toujours compliqué de fédérer autour du plaisir. Comme je vous le disais précédemment les tabous sont entretenus par l’invisibilité de la réflexion autour du plaisir. Une sexualité épanouie est depuis sa création un objectif important du Planning Familial.

Categories

Leave a comment