Enable JavaScript to see this page By toutfilm.com

L'écuyer du Roi sur Netflix : Que vaut cette nouvelle série d'héroïc fantasy ? Notre critique

toutfilmMarch 22, 2020

Il y a un peu plus d’un mois, Netflix dévoilait la bande-annonce de sa future série d’héroïc fantasy appelée The Letter for the King. Si les premières images étaient assez haletantes, il faut croire que les meilleurs passages du show ont tous été intégrés au trailer. L’Écuyer du Roi (dans la version française) est sorti ce 20 mars sur la plateforme. Si on pouvait espérer retrouver un soupçon de Game of Thrones au sein du show, rien qu’évoquer une comparaison serait porter atteinte à la série HBO. Ce show tout droit venu des Pays-Bas a été adapté d’un bouquin de Tonke Dragt, sorti – selon les estimations – en 1962. Si l’oeuvre originale est souvent la meilleure, il faut avouer que ce ne serait pas vraiment compliqué de faire mieux.

L’Écuyer du Roi suit Tiuri, un jeune adolescent en passe de devenir chevalier, car son père en a décidé ainsi. Tous les adolescents du royaume passent des tests afin d’espérer faire partie de la garde royale. S’il n’est clairement pas le meilleur élève du groupe, il arrive à être sélectionné pour le deuxième tour. Sauf que durant la veillée nocture, Tiuri fait la rencontre du chevalier noir. Si dans un premier temps, on ne sait pas vraiment quel statut il a, il semble être quelqu’un d’important. Ce dernier, visiblement en danger, lui confie une lettre qu’il doit emmener au Roi, qui se trouve à plus de 4000 kilomètres de chez lui. Sa mission s’il l’accepte : délivrer ce message qui peut évidemment sauver les deux royaumes.

L'écuyer du roi sur Netflix
L’écuyer du roi sur Netflix

Si on ne saura pas ce que contient cette lettre au cours des 3 premiers épisodes, c’est parce que le boitier dans lequel se trouve le message est fermé par une combinaison. Celui qui essaye de l’ouvrir sans connaître le code se retrouvera blessé. Entre temps, le chevalier noir lui ordonne de ne faire confiance à personne et se fait tuer quelques minutes après sa conversation avec Tiuri. Au milieu de toute cette histoire sans grand suspense, le jeune chevalier se retrouve au centre d’une prophétie qui prédit l’arrivée prochaine d’un héros. Bien évidemment, c’est lui. Seul Tiuri peut vaincre le vilain prince et ainsi rétablir la paix entre les différents royaumes. Vous vous en doutez, il ne se rendra pas jusqu’au roi sans soucis : le jeune homme va connaître de nombreuses embûches sur son parcours. En prime, sa tête est mise à prix, tous les chevaliers veulent absolument le retrouver. S’il est en danger à de nombreuses reprises dans le show, on n’a toutefois jamais très peur pour lui. Tuer le héros du show au bout du 3ème épisode serait impossible. Et puis, il peut compter sur son cheval, toujours là pour lui sauver la mise.

L'Écuyer du Roi sur Netflix
L’Écuyer du Roi sur Netflix

Si l’intrigue ne doit pas être forcément spectaculaire pour être bonne, il faut au moins qu’elle nous tienne en haleine. Ici, elle est plate. Le problème majeur de cette série, ce sont les lenteurs. Et même quand il se passe quelque chose, c’est pas folichon, avouons-le. Si on s’ennuie un peu devant cette série, on peut au moins s’extasier devant les décors. Les prises de vue sont vraiment jolies et nous plongent au coeur de terres verdoyantes. Le créateur et showrunner William Davis ne prend pas trop de risques avec l’Écuyer du Roi et c’est dommage. On a juste l’impression d’être face à du réchauffé, mais du réchauffé mal fait. Tout n’est pas à jeter non plus : Amir Wilson, l’interprète de Tiuri a vraiment une bonne bouille et son personnage est assez attachant. C’est une série qui se regarde mais si vous cherchez de la profondeur, passez votre chemin. Peut-on dire mieux de la série française Vampires sur Netflix ? Voici nos impressions.

Categories

Leave a comment