Enable JavaScript to see this page By toutfilm.com

Le Royaume-Uni au ralenti mais toujours pas au confinement

toutfilmMarch 23, 2020

Ce dimanche, c’était la Fête des mères au Royaume-Uni. Pourtant, dans un message écrit, le Premier ministre a rappelé combien il était important de ne pas se déplacer pour aller voir ses proches. “Je crains qu’en ce jour de la Fête des mères, le meilleur cadeau que nous puissions leur offrir est de leur épargner le risque d’attraper une maladie très dangereuse”, a-t-il indiqué. Pour l’instant, le gouvernement n’a imposé aucune mesure de confinement obligatoire. Dans un pays où les libertés individuelles sont si précieuses, interdire de se déplacer semble blasphématoire… Boris Johnson ne dit pas qu’il n’en viendra pas jusque-là, mais il espère que la population écoute son message principal : restez chez vous.

Immunité collective

Au cours des semaines, les mesures de restriction sont allées crescendo. Après le concept d’immunité collective, qui consistait à laisser la population se confronter au virus, le gouvernement a demandé à ce que soit respecté le principe de distanciation physique. Mercredi, la fermeture des écoles et des établissements scolaires a été imposée à partir de vendredi soir et ce pour une durée indéterminée. Les établissements scolaires continueront d’accueillir les enfants des personnes reconnues comme travailleurs essentiels tels que le personnel médical, les professionnels des transports, ceux travaillant dans les supermarchés ou encore les officiers de police. Les enfants qualifiés de vulnérables, c’est-à-dire ayant un handicap, des besoins spécifiques ou suivis par des assistantes sociales, pourront aussi s’y rendre.

Vendredi, ce sont les lieux de sociabilité qui ont été visés. Bars, pubs et autres salles de gym ont dû fermer leurs portes, une décision qui sera révisée chaque mois. Cela dit, les cafés et restaurants sont toujours en mesures d’offrir leurs services de livraison. S’il n’a pas été demandé aux autre magasins ou lieux publics de fermer, nombreux sont les musées et les chaînes à avoir pris cette décision d’eux-mêmes. Quasi tous les tournages cinématographiques ont été suspendus et certaines des entreprises qui le pouvaient ont mis en place le télétravail. Pour compenser la perte des entreprises, le gouvernement a prévu une série de mesures de soutien par le biais de prêts. 80 % des salaires des employés devraient être assurés à hauteur de 2 500 livres (2 700 euros) par mois.

Recours à la police possible

L’un des problèmes du gouvernement, c’est le manque du respect des consignes de la part de la population, notamment à Londres, qui concentre la plupart des 5 683 cas confirmés hier. Dans la capitale britannique, les habitants ont continué à se rencontrer dans les parcs. Certains ont voulu fuir la ville pour s’isoler dans les campagnes et les parcs nationaux… faisant craindre aux autorités une propagation accélérée du virus dans le reste du pays. Dans une émission de la BBC, Sadiq Khan, le maire de la ville a indiqué que la police pourrait être appelée pour imposer la distanciation physique. Une loi d’urgence allant dans ce sens doit être considérée par le parlement dès ce lundi. “Parce que nous faisons face à une urgence de santé publique, à une urgence sociale et à une urgence économique, des mesures de ce genre sont prévues dans la loi”, a-t-il confirmé. Pour alerter les personnes les plus à risque, le NHS, le service national de santé, a envoyé des lettres à 1,5 million de Britanniques identifiés comme tels pour leur demander de rester confinéschez eux pour 12 semaines environ.

Créneaux horaires dans les supermarchés

Paradoxe dans le pays, si certains Britanniques prennent à la légère les questions de distance physique, d’autres se montrent très préoccupés par les pénuries possibles de vivres. Malgré les messages du gouvernement pour assurer l’existence de stocks suffisants, des consommateurs se sont rués sur certaines denrées vidant les rayons des supermarchés. En retour, les supermarchés Tesco, par exemple, ont créé un créneau de 9 heures à 10 heures trois jours par semaine réservés aux clients les plus vulnérables et aux personnes âgées.

Categories

Leave a comment