Enable JavaScript to see this page By toutfilm.com

Le pain d’épices, la recette que tout le monde réclame cet hiver !

toutfilmNovember 26, 2020

La maison en pain d’épices d’Hansel et Gretel, le petit bonhomme en pain d’épices, le Saint-Nicolas en pain d’épices, sans oublier le pain d’épices sur la table de Noël, celui du goûter… Autant de souvenirs réconfortants, la douceur, la chaleur, l’ambiance qui évoquent l’hiverl et ses fêtes ! Découvrez nos astuces, nos conseils et une recette inratable de pain d’épices, au miel évidemment.

La recette du pain d’épices

Comme pour beaucoup de plats ou de gâteaux, il n’y a pas qu’une recette, car tout dépend des régions, des épices que l’on aime ou pas, de l’utilisation ou non du miel, de la texture moelleuse ou sèche (n’oublions pas qu’à l’origine c’est un « pain »). Cela dit, celle-ci fonctionne aussi très bien !

Ingrédients, pour 1 pain d’épices au miel :

– 250 g de miel
– 250 g de farine
– 100 g de sucre en poudre
– 1 sachet de levure chimique
– 2 oeufs
– 10 cl de lait

– 1 cuillère à café d’anis vert moulu
– 1 cuillère à café de muscade râpée
– 1 cuillère à café de cannelle en poudre
– 1 cuillère à café de gingembre en poudre
– 1 cuillère à café de quatre-épices
– 1 sachet de sucre vanillé

Préparation :

– Faites chauffer le miel à la casserole (ou au micro-ondes), puis versez-le bien chaud dans un saladier sur la farine, mélangée à la levure chimique, les deux sucres et 1 cuillère à café de chaque épice : anis vert, muscade râpée, cannelle, gingembre.

– En remuant cette préparation avec une cuillère en bois, incorporez petit à petit les oeufs, puis le lait juste tiède pour amalgamer le tout. Versez la préparation dans un moule à cake bien beurré et fariné. Enfournez le pain d’épices dans le four à 160°C (thermostat 5-6), sans le préchauffer au préalable, et laissez cuire pendant 1 h à 1 h 15.

– Démoulez le pain d’épices lorsqu’il a totalement refroidi. Attendez 24 heures au minimum avant de le déguster. Il se garde au moins une semaine, enveloppé dans du papier d’aluminium.

Les astuces pour ne jamais rater son pain d’épices

1. La cuisson

Enfournez à “four froid”, vous obtiendrez une jolie croûte et un pain d’épices gonflé et bien cuit à coeur.

2. Les choix des épices

L’anis vert est un des secrets du petit goût familier du pain d’épices, mais c’est la combinaison de toutes les épices qui donne le résultat. Selon les goûts, adaptez les quantités, supprimez-en certaines ou rajoutez-en d’autres : cardamome, étoile de badiane, graines de fenouil, coriandre en grains pilée…

3. Twistez les saveurs !

Déclinez le pain d’épices en y ajoutant des fruits secs, des fruits séchés, des fruits frais, du jus d’orange, du rhum…

4. Du miel dans mon pain d’épices ?

Il n’est pas obligatoire, mais participe au goût “épicé”. On utilise généralement du miel toutes fleurs, mais un miel d’oranger, d’acacia ou encore de châtaigner, donne une note plus délicate au pain d’épices. Attention si vous utilisez un miel plus racé, il pourrait conférer une pointe d’amertume à votre pain d’épices.

5. Et si on changeait de farine ?

Essayez la farine complète, la farine de châtaigne (1/3 pour 2/3 de farine blanche), la farine de seigle, ou encore la farine d’épeautre. Vous aurez un résultat plus compact, une couleur plus foncée et une saveur marquée.

Voir aussi :
>>> Comment faire un glaçage à s’en lécher les doigts ?

6. Ingrédients en option

Le lait, le beurre, les oeufs sont tout à fait facultatifs, cependant ils apportent texture, moelleux et douceur. A vous de voir quel pain d’épices vous ressemble : plutôt sec et friable, ou moelleux et compact…

7. Le secret des bonshommes en pain d’épices

La recette contient juste plus de farine pour une meilleure tenue de la pâte ! Il est possible aussi de préparer une base de brioche aux épices.

Les bienfaits nutritionnels du pain d’épices

Le pain d’épices est assez énergétique, encore plus s’il est composé de miel, farine complète et fruits secs. Toutefois ces ingrédients plébiscités par les nutritionnistes fournissent des nutriments extrêmement intéressants : qualité des glucides, fibres si la farine est complète, peu de lipides et des antioxydants via les épices.
De plus, le pain d’épices apporte une énergie rapidement exploitable, et se révèle digeste, donc constitue un aliment idéal lors de la pratique de sports d’endurance.
Enfin, il se conserve très bien, emballé pour éviter qu’il sèche.

Les bonnes associations avec le pain d’épices

Que faire avec un pain d’épices ? Nous aurions tendance à vous inviter à tenter ce qui vous fait envie. On peut le manger seul bien sûr, mais c’est aussi un ingrédient à part entière ! Toutefois, sachez que le pain d’épices peut se marier avec d’étonnants partenaires.

Avec du foie gras, parfois de la charcuterie, et souvent des fromages (mmm, avec du roquefort). La douceur et les épices se marient superbement avec les saveurs fortes et franches, et les textures qui ont du caractère.

C’est un ingrédient clé des carbonnades flamandes ! Il est aussi utilisé pour réaliser des panures, dans les recettes à base de gibier (une tranche moutardée ou émiettée dans la sauce), ainsi que dans la réalisation de certaines farces ou encore en crumble salé.

>> Voir notre vidéo pour faire une panure maison :

Vidéo par Claire

Penchons-nous plus en détail sur cette association tellement heureuse ! Chèvre, maroilles, roquefort, fromage frais, gorgonzola : beaucoup de fromages s’accordent très bien avec le pain d’épicess, qu’ils soient fondus ou juste « à la croque ». On peut aussi paner un fromage au pain d’épices, e le cuire ensuite dans une poêle bien chaude. Régal assuré !

Vous pensiez que le pain d’épices n’était qu’un dessert accompagnant une compote ? C’est sous-estimer cette recetete ! Pain d’épices façon pain perdu, millefeuille de pain d’épices, tiramisu, charlotte, cheese-cake, verrines, crumble… N’en jetez plus, les recetets sont infinies ! Juste émietté sur des pommes poêlées, 1 min sous le grill et vous avez un dessert express, croustillant, léger et impressionnant.

Categories

Leave a comment