Enable JavaScript to see this page By toutfilm.com

Hellboy : pour sa star, le reboot s'est viandé à cause des méchants fans de Guillermo Del Toro

toutfilmMarch 25, 2020

Ce n’est un secret pour personne, le récent reboot d’Hellboy s’est gamellé. Mais pour son acteur principal, c’est avant tout la faute des fans. 

L’univers des franchises est impitoyable, le héros rougeoyant inventé par Mike Mignola en sait quelque chose. En dépit de deux films conçus avec orfèvrerie, qui ont leurs supporters enamourés, Hellboy, dirigé par Guillermo del Toro et interprété par Ron Perlman, n’est pas parvenu à trouver son public. Du moins, pas à hauteur de son budget. 

Après plusieurs années à tenter de motiver le public en faveur d’un troisième opus, en forme de conclusion pour son ambitieuse trilogie, le metteur en scène mexicain a dû jeter l’éponge, le studio favorisant plutôt l’hypothèse d’un reboot pensé pour s’inscrire dans la veine d’un Deadpool. C’est Neil Marshall qui a récupéré cet encombrant bébé, avec l’insuccès que l’on sait. 

 

Photo Ron Perlman, Doug Jones, Selma Blair“Comment ça le studio préfère que le riz boue  ?”

 

Pour l’acteur qui a repris le flambeau de Ron Perlman, l’excellent David Harbour, si cette nouvelle version s’est plantée en beauté, ce n’est pas la faute à ses maquillages atroces, son scénario en carton, son humour rissolé au pipi de pangolin ou son interprétation aléatoire, mais la faute aux vilains fans des deux précédents opus. 

“Je pense que c’était un échec avant même le tournage, parce qu’il me semble que les gens ne voulaient pas que nous fassions ce film, il y avait une sorte de…  Guillermo del Toro et Ron Perlman ont créé quelque chose d’iconique et nous pensions pouvoir le réinventer alors que clairement – Internet a bondi : Vous ne pouvez pas faire ce film, on ne veut pas que vous y touchiez.  

Alors nous avons fait ce film, que je trouve fun, qui a ses problèmes, mais qui est un film marrant. Après ça, les gens étaient totalement opposés au projet, et c’est leur droit. J’ai retenu la leçon, à plusieurs niveaux.” 

 

photo, David Harbour, Sasha Lane“Tu dis encore “Ok Boomer” et je te fais roter tes dents”

 

Plus sérieusement, il y a fort à parier que le comédien fasse erreur. Non pas que les fans aient été bienveillants, loin s’en faut, mais il ignore que les amateurs de Guillermo del Toro n’étaient pas seuls, et qu’on comptait également beaucoup de lecteurs de l’oeuvre de Mike Mignola se réjouissant de la perspective de découvrir une proposition plus fidèle. De même, il passe sous silence les énormes problèmes de production qui ont émaillé la fabrication du dernier Hellboy, comme il oublie que sa promotion a été pour le moins tiédasse et n’est pas parvenue à générer l’enthousiasme. 

Car les audiences de maints reboots, de Spider-Man en passant par X-Men : Le Commencement, prouvent que même la méfiance d’un noyau de fans de la première heure ne peut suffire seule à empêcher la réussite d’un film réussi et/ou communiquant avec réussite. 

 

photo, David Harbour“Tain, j’avais même sorti un sans manche à la Vin Diesel”

Categories

Leave a comment