Enable JavaScript to see this page By toutfilm.com

Health Factory, la société qui facilite le travail des soignants grâce aux outils numériques

toutfilmMarch 23, 2020

Accueil
/ Société / News société / Health Factory, la société qui facilite le travail des soignants grâce aux outils numériques

Pour aider le corps médical, des initiatives dans différents domaines se multiplient. Des développeurs informatiques mettent ainsi au point, grâce à leur génie du numérique, des applications pour faciliter les tâches des soignants et des services d’urgence. Rencontre avec Sébastien Letélié, PDG de la société “Health Factory”, spécialisée dans les technologies de santé.

Mettre à disposition des solutions technologiques pour aider à lutter contre le Covid-19. Voici l’idée de la société “Health Factory”, en temps de crise sanitaire. Cette dernière, organise chaque année depuis 2014, un événement dit “hackathon” (contraction de “hackers”, dans le sens résoudre un problème, et de “marathon”), qui rassemble un grand nombre de développeurs et de soignants. Le but ? Créer en cohésion des logiciels et des applications destinés au secteur de la santé. “Emy”, une sonde de rééducation périnéale connectée, a, par exemple, vu le jour grâce à ce rendez-vous. Au vu de la situation actuelle, “Health Factory”, a donc lancé, à titre exceptionnel un “hackathon”, dit “Hacking Covid-19”, en ligne, pour tenter d’endiguer l’engorgement du système de santé par les victimes du coronavirus. Pour en savoir un peu plus sur cette belle initiative, rencontre avec Sébastien Letélié, PDG de la société strasbourgeoise “Health Factory”.

Avec vos moyens, que pouvez-vous apporter aux personnels de santé ?

Sébastien Letélié : Dans notre communauté, nous avons de nombreux médecins qui nous partagent leurs problématiques du moment. Par exemple, le Samu, nous a appelé pour nous demander de trouver une solution à la centralisation des consignes sur le coronavirus. Effectivement, le 15 n’a pas d’outils pour centraliser ces informations sanitaires qui évoluent dans le temps, les diffuser rapidement et simplement à une personne qui appelle. Nous avons donc élaboré une application qui permet aux urgentistes du Samu d’envoyer en un clic, par e-mail, des consignes détaillées et adaptées aux patients qui les appellent. Le régulateur va donc poser des questions de base, et si ce n’est pas grave, il va dire : suivez les consignes, je vous les envoie par sms.
La consigne est ainsi à visualiser via un lien. Elle est donc la même pour tout le monde. Elle est standardisée, mais tout en suivant le type de personne qui appelle comme une femme enceinte par exemple. Il n’y a plus aucun risque de se tromper ou que l’interlocuteur au bout du fil oublie ce qui a été conseillé.
C’est une aide qui permet de gagner environ cinq minutes par appel. C’est considérable !

Le monde numérique est ainsi un soutien très important dans cette crise ?

Sébastien Letélié : L’application en est un bel exemple. L’idée est de surtout décharger les tâches des professionnels de la santé en leur donnant des outils qui vont leur permettre une meilleure organisation au quotidien. On aide aussi les médecins à centraliser les protocoles médicaux, qui évoluent en temps réel. Au lieu que les spécialistes s’envoient des mails à droite et à gauche, nous trouvons des solutions pour les aider. Ce sont des choses simples si on regarde, mais les soignants n’ont pas le temps de le faire sur le moment. Le numérique est là pour structurer les choses et faciliter la vie.

Si vous voulez participer au “hackhaton”, il suffit de vous rendre sur le site hackinghealth.camp.

La Norvège veut lancer un fonds pour aider les pays pauvres contre le Covid-19


Vidéo par Clémence Chevallet



par Celine Peschard

Categories

Leave a comment