Enable JavaScript to see this page By toutfilm.com

En confinement avec…: Nadège Lacroix: «Avec mon chéri, c'est bizarre»

toutfilmMarch 23, 2020

Depuis une semaine, comme tant d’autres Suisses, Nadge Lacroix reste la maison pour sauver des vies. J’tais Paris pour un casting quand j’ai entendu que les aroports allaient peut-tre fermer, alors je me suis chappe et je suis rentre Genve le 15 mars, raconte-t-elle. J’ai mon chri, mon appartement et ma terrasse, tout va bien.

D’un naturel positif, la jeune femme ne perd pas le sourire, mme s’il n’est pas toujours facile de rester chez soi toute la journe. C’est sr que quand on regarde BFMTV, on positive un peu moins, mais j’essaie de faire rire les gens, de leur changer les ides. Je poste pas mal de choses un peu comiques sur les rseaux sociaux, des vidos sympas et drles par rapport cette situation, tout en rptant qu’il faut rester chez soi. Tout le monde ne comprend pas. Certains me disent qu’on ne peut pas rire de tout.

Faire le repassage qui attend depuis six mois

Le grand avantage pour Nadge, c’est qu’elle a dsormais le temps de faire plein de choses qu’elle ne pouvait pas faire d’habitude, comme changer ses dressings ou faire le repassage qui attend depuis six mois.

Depuis une semaine, Nadge vit 24 heures sur 24 avec son homme, Stefano. Avec mon chri, c’est un peu bizarre, parce qu’on est pass de quatre mois se voir uniquement un week-end sur deux parce que je jouais au thtre Paris, tre tout le temps ensemble. Il est content que je sois l, mais il trouve aussi que je suis un peu trop l, rigole-t-elle.

Pas pnalise dans son boulot d’influenceuse

Ct boulot, la Genevoise se concentre sur son mtier d’influenceuse, puisque le thtre dans lequel elle jouait Paris a ferm et que la tourne de la pice Ciel, ma belle-mre a t repousse. Les gens dpensent moins en ce moment, ils peuvent garder cet argent pour se faire plaisir et acheter des choses pour eux. C’est vrai que ce confinement ne nous pnalise pas en tant qu’influenceurs. On fait a toute l’anne, on ne va pas se priver de travailler parce que le moral des troupes n’est pas au beau fixe, justifie-t-elle.

(jfa)

Categories

Leave a comment