Enable JavaScript to see this page By toutfilm.com

Coronavirus : "Trois millions de masques commandés", déclare Carole Delga

toutfilmMarch 23, 2020

Au septième jour du confinement, l’épidémie s’étend en France avec 674 décès, dont 112 en 24 heures. Dans le monde, au moins 300 097 cas d’infection, parmi lesquels 12 895 décès, ont été détectés dans 169 pays et territoires. Suivez notre direct de ce lundi 23 mars…

Ce qu’il faut savoir

  • La France compte 674 décès (30 en Occitanie) dûs au coronavirus (dont 112 ces dernières 24 heures) pour 16 018 cas de contamination (contre 14 459 samedi). 7 240 personnes sont hospitalisées dans l’Hexagone, dont 1 746 cas graves.
  • Après 4 jours de travaux à l’Assemblée et au Sénat, le Parlement a adopté dimanche 22 mars le projet de loi d’urgence sanitaire qui contient la création d’un “état d’urgence sanitaire”, autorise aussi le gouvernement à prendre des mesures de soutien aux entreprises par ordonnance et acte le report du second tour des élections municipales “au plus tard en juin”.
  • Pour la première fois en France un médecin hospitalier est mort des suites du virus. La victime est un urgentiste de Compiègne, dans l’Oise, un des premiers départements à avoir été fortement touché en France. Il est décédé après son transfert à Lille.
  • Un retour des élèves en classe le 4 mai est le “scénario privilégié” mais reste “tributaire de l’évolution de l’épidémie” en France, a indiqué dimanche le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer.

Une carte permet de suivre en temps réel l’évolution du nombre de cas de coronavirus dans le monde, pays par pays, avec des précisions sur les décès et les guérisons. Mise au point par des chercheurs américains (université Johns Hopkins), elle recense minute par minute l’ensemble des cas suspects et confirmés à travers la planète, ainsi que le nombre de morts et les guérisons.

► Pour consulter la carte, cliquez ici.

Adoptez les bonnes pratiques.
Adoptez les bonnes pratiques.
– INFOGRAPHIE – MINISTERE DE LA SANTE

 

Les gestes à adopter.
Les gestes à adopter.
– INFOGRAPHIE – GOUVERNEMENT.FR

Le point à 9 h

Bourses. Comme depuis plusieurs semaines, les marchés boursiers sont très instables et chutent fortement à l’ouverture :

  • CAC 40 (Paris) : – 4,44 %
  • – DAX (Francfort) : – 4,40 %
  • FTSE-100 (Londres) : – 4,79 %

Carole Delga. La présidente de la Région Occitanie Carole Delga était l’invité ce lundi matin de Sud Radio. Voici, en quelques tweets, ce qu’il faut retenir de son intervention :

Chloroquine. Plusieurs médecins de l’Institut Hospitalo-Universitaire Méditerranée Infection s’engagent à réaliser les tests de diagnostic sur “tous les malades fébriles” venant les consulter. Une méthode allant à l’encontre des consignes nationales actuelles impliquant qu’en phase épidémique, seuls les cas graves sont dépistés.

Guidés par le Pr Raoult, les docteurs annoncent également traiter “tous les patients infectés” par un dérivé de chloroquine, traitement prometteur selon eux, mais dont les essais n’ont pas encore été validés à l’échelle nationale.

Le pic “dans une huitaine de jours”. Interviewé ce lundi matin sur LCI, le professeur François Bricaire, infectiologue et ancien chef de service à la Pitié-Salpêtrière, a estimé que le pic de l’épidémie en France pourrait survenir “dans une huitaine de jours”.

“Dans une infection virale, [la courbe] monte, atteint un pic, redescend. Quoi qu’on fasse, les pays subiront ce pic, avec ensuite une régression”, a-t-il déclaré, rappelant que l’essentiel était “l’étalement” pour “soulager les services de santé”.

Interrogé sur l’éventualité de durcir les mesures prises en France pour lutter contre le coronavirus, François Bricaire a estimé que le “restez chez vous” était selon lui “suffisant”. “Je ne suis pas persuadé qu’il faut durcir” le confinement, a-t-il déclaré, alors que le conseil scientifique créé sur le Covid-19 doit se prononcer ce lundi sur un probable prolongement de ce confinement.

Le point à 8 h

“Maintenir le bac comme prévu”. Invité ce lundi matin sur Sud Radio, le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer a déclaré qu’il espérait une reprise des cours début mai, mais qu’il “s’en remettait aux autorités scientifiques, comme à chaque fois”. “Ça peut être reporté”, a prévenu le ministre.

Interrogé sur une éventuelle non reprise des cours avant l’été, Jean-Michel Blanquer a concédé qu’il s’agissait d’un “scénario possible», mais a assuré que ce n’était “pas le plus probable”. Le ministre de l’Education a annoncé que son “scénario privilégié” était de “maintenir les vacances d’été comme prévu”. “D’où l’intérêt de bien travailler à l’heure actuelle”, a-t-il souligné.

Jean-Michel Blanquer, qui espère pouvoir également “maintenir le bac comme prévu” en termes de dates, a déclaré qu’il pourrait y avoir “des évolutions quant à sa teneur”. Le ministre a également annoncé que des “cours de rattrapage gratuits” seraient organisés à l’issue de l’épidémie pour les “élèves en difficulté”.

Confinement. Le gouvernement se prépare à prolonger le confinement de la population au-delà de la date initiale de fin mars pour contrer l’épidémie de coronavirus. Le conseil scientifique créé sur le Covid-19 doit se prononcer ce lundi sur ce sujet.

Emmanuel Macron. Emmanuel Macron réunit “les autorités morales et religieuses” ce lundi à 10h par audioconférence pour échanger sur “la cohésion morale du pays face à la crise”. “Cet échange portera sur la manière dont les Français peuvent faire face et résister à cette crise qui ne fait que commencer”, a expliqué l’Elysée.

Témoignage. “Cela fait 14 jours maintenant que je lutte avec le Covid-19”, a témoigné sur Twitter le nageur sud-africain Cameron van der Burgh, 31 ans, champion olympique en 2012 sur 100 m brasse. “De loin le pire virus que j’aie jamais enduré bien qu’étant un individu en bonne santé avec des poumons solides (pas de tabagisme/du sport), menant une vie saine et étant jeune”.

“Bien que les symptômes les plus graves (grosse fièvre) se soient apaisés, je continue de lutter contre une forte fatigue générale et une toux résiduelle”, décrit-il. “Toute activité physique telle que la marche me laisse épuisé pendant des heures”.

Le point à 7 h

SNCF. SNCF Voyages prévoit d’assurer ces prochains jours de 15 à 20 % des trains grandes lignes. Selon le groupe, les TGV sont “nettoyés et désinfectés avec minutie chaque jour” et le placement des clients dans les rames se fait sur deux sièges pour une seule personne afin de minimiser les risques de propagation du virus et respecter les consignes gouvernementales des “gestes barrières”.

La SNCF rend gratuits ses TGV et Intercités pour les personnels médicaux et paramédicaux souhaitant répondre aux appels au volontariat pour venir renforcer les équipes hospitalières dans les régions les plus touchées. “C’est normal qu’on soit aussi à la SNCF dans une action de solidarité vis-à-vis des soignants”, a indiqué le directeur de SNCF Voyages, Alain Krakovitch, à l’AFP. “S’ils ont le justificatif de leur direction, ils peuvent voyager dans toute la France pour aller renforcer un service”.

Marseille. Les opérations de débarquement et de transfert vers des hôpitaux marseillais des 12 malades atteints de Covid-19 évacués de Corse par la Marine à bord du porte-hélicoptères Tonnerre ont débuté ce lundi matin, ont indiqué à l’AFP les marins-pompiers et la Marine.

“La traversée s’est passée normalement” entre Ajaccio et Marseille, la première rotation pour transporter les patients vers les hôpitaux marseillais est en cours”, a précisé un porte-parole de la Marine. Les ambulances sont entrées sur le porte-hélicoptère, ont confirmé les marins-pompiers.

Infractions. Concernant l’application des mesures de confinement, il y a eu un total de 91 824 infractions pour non-respect de celles-ci, ainsi que 1 738 907 contrôles réalisés. Les sanctions vont être renforcées en cas de récidive dans les 15 jours (1500 euros au lieu de 135). Dans le cas de 4 violations dans les 30 jours, il s’agirait d’un délit passible de 3 700 euros d’amende et 6 mois de prison.

Bilan. La France compte ce jour 674 décès, soit 112 de plus en 24 heures et 7 240 hospitalisés dimanche en France. “1 746 cas graves en réanimation, c’est davantage en trois semaines d’épidémie qu’une épidémie de grippe qui dure en général trois à quatre mois”.

“De nouveaux tests arrivent sur la recherche d’anticorps, des tests sérologiques. Ils sont complémentaire avec les anciens tests : ils permettront de mieux connaître les personnes immunisées et la part de la population qui a été touchée.”

Categories

Leave a comment