Enable JavaScript to see this page By toutfilm.com

Coronavirus : L'Italie, pays le plus touché d'Europe, "le pire à venir en Espagne"

toutfilmMarch 22, 2020

Après l’annonce vendredi 20 mars du renforcement des contrôles du respect du confinement, plusieurs villes d’Occitanie ont instauré des couvre-feux. Dans l’Hexagone, le nombre de cas augmente tous les jours. Il faut rester chez vous ! Dans le monde, les cas et les décès se multiplient aussi. Retrouvez notre direct de ce dimanche 22 mars…

Ce qu’il faut savoir

  • Près de 271 660 cas, plus de 12 592 morts et 179 pays touchés : implacablement, la pandémie de coronavirus continue de s’étendre dans le monde entier et de faire tourner la planète au ralenti.
     
  • En France, on déplorait, ce samedi 21 mars à 19 h 30, 562 décès liés au coronavirus, soit 112 de plus en 24 heures. Aujourd’hui, nous avons 12 612 cas confirmés, 6 172  sont hospitalisés dont 1 525 cas graves en réanimation. Et 1 587 sont sorties de l’hôpital.
     
  • En Occitanie, on compte désormais 27 morts, 611 malades, 208 personnes hospitalisées dont 72 en réanimation.
     
  • Plusieurs villes d’Occitanie comme Montpellier, Béziers, Perpignan ont mis en place des couvre-feux depuis samedi soir
     
  • Alors que l’Italie est le pays le plus touché d’Europe, le gouverment a décidé de renforcer les mesures de confinement. 
     
  • En France, on se dirige aussi vers un prolongement du confinement
     
  • La situation sanitaire s’est fortement dégradée en Espagne

Une carte permet de suivre en temps réel l’évolution du nombre de cas de coronavirus dans le monde, pays par pays, avec des précisions sur les décès et les guérisons. Mise au point par des chercheurs américains (université Johns Hopkins), elle recense minute par minute l’ensemble des cas suspects et confirmés à travers la planète, ainsi que le nombre de morts et les guérisons.

► Pour consulter la carte, cliquez ici.

Respectez bien les gestes barrières !
Respectez bien les gestes barrières !
– DOCUMENT – GOUVERNEMENT.FR

Le point à 11 h

Les Etats-Unis approuvent un test de détection rapide – Les autorités sanitaires américaines ont approuvé samedi un premier test rapide du coronavirus, avec un résultat en 45 minutes, alors que les Etats-Unis ont des difficultés pour répondre à la demande de tests.

Le concepteur du test, la société californienne de diagnostic moléculaire Cepheid, a annoncé samedi avoir obtenu un feu vert en urgence de la Food and Drugs Administration (FDA) pour l’utilisation de son test qui sera utilisé en priorité dans les hôpitaux.
La société compte démarrer les livraisons aux hôpitaux la semaine prochaine.

Dans le cadre de la procédure actuelle, les échantillons doivent être envoyés à un laboratoire chargé de les centraliser et les résultats peuvent prendre plusieurs jours.

“Avec de nouveaux outils (…), nous entrons dans une nouvelle phase de la détection, où les tests seront beaucoup plus accessibles aux Américains qui en ont besoin”, a déclaré le secrétaire à la Santé Alex Azar samedi.

L’armée russe va envoyer de l’aide en Italie – L’armée russe va commencer dimanche à envoyer de l’aide médicale en Italie pour aider le pays à combattre l’épidémie de coronavirus à la demande du président Vladimir Poutine, a annoncé le ministère russe de la Défense dans un communiqué. La Russie se propose notamment de dépêcher plusieurs experts ainsi que des véhicules de désinfection dans les régions les plus touchées.

Le point à 10 h

“Le pire est à venir” en Espagne, prévient le gouvernement – Le gouvernement espagnol a déclaré, samedi, qu’il ferait tout ce qu’il faut pour lutter contre le coronavirus, prévenant que “le pire est encore à venir”, alors que le bilan de l’épidémie s’est alourdi dans le pays a plus de 1 300 décès et près de 25 000 cas de contamination.

Plus important foyer de contamination en Europe après l’Italie, le pays a vu ces derniers jours le nombre de décès s’accroître quotidiennement de plusieurs centaines, provoquant un engorgement des unités de soins intensifs dans certains hôpitaux.
“Nous n’avons pas encore subi l’impact de la vague la plus importante, la plus dévastatrice, qui mettra au défi nos capacités matérielles et morales, de même que notre caractère en tant que société”, a déclaré le président du gouvernement, Pedro Sanchez, lors d’un point de presse.

Il a souligné que l’Espagne n’avait pas vécu de situation aussi dramatique depuis la guerre civile (1936-1939) lors de laquelle environ un million de personnes ont trouvé la mort. Le dirigeant socialiste a dit que son gouvernement travaillait sur des projets permettant de produire dans le pays l’équipement nécessaire pour combattre le virus, comme par exemple les masques de protection.

Madrid a déclaré le week-end dernier l’état d’urgence national et interdit pour quinze jours tous les déplacements non-essentiels.
Pedro Sanchez n’a pas fait mention d’une éventuelle prolongation de l’état d’urgence, mais a prévenu que les prochaines semaines seraient difficiles. Le bilan de l’épidémie en Espagne s’est établi samedi à 1 326 décès, contre 1 002 la veille, d’après les données du ministère de la Santé communiquées samedi. Le nombre de contaminations est passé de 19 980 à 24 926.

Le gouvernement a annoncé samedi avoir acquis plus de 640 000 appareils de dépistage et déclaré que ce chiffre pourrait rapidement atteindre le million. Les autorités sanitaires espèrent porter le nombre de tests quotidiens à 80 000, contre 15 000 à 20 000 actuellement.

Six nouveaux décès en Chine –  Quarante-six nouveaux cas de contamination au coronavirus et six décès supplémentaires liés à l’épidémie ont été recensés samedi en Chine continentale, ont indiqué dimanche les autorités sanitaires locales, précisant que tous les cas sauf un étaient importés.

L’Italie durcit le ton – Il s’agit du quatrième jour consécutif de hausse des nouveaux cas quotidiens, alors que 41 cas d’infection avaient été signalés la veille. Selon les données de la Commission nationale de la santé, l’épidémie a contaminé 81 054 personnes et causé 3 261 décès depuis qu’elle s’est déclarée dans le pays en décembre dernier. Cinq des six décès répertoriés samedi sont survenus dans la province de Hubei, berceau de l’épidémie, dans le centre du pays.

Le président du Conseil, italien Giuseppe Conte, a déclaré samedi que toutes les entreprises devaient fermer jusqu’au 3 avril, à l’exception de celles essentielles aux chaînes d’approvisionnement du pays, qui tente d’enrayer la propagation du coronavirus.
Le bilan de l’épidémie en Italie a dépassé celui de la Chine, où le virus est apparu en décembre dernier, et s’est alourdi samedi à 4 825 décès et plus de 47 000 cas de contamination.

“C’est la crise la plus importante depuis la fin de la guerre”, a déclaré Giuseppe Conte dans une vidéo publiée sur Facebook.
“Seules les activités de production considérées vitales pour notre nation seront autorisées”, a-t-il ajouté. Les supermarchés, les banques, les pharmacies et la poste resteront ouverts, a précisé Conte, et les services publics essentiels – parmi lesquels les transports – continueront d’être assurés.

“Nous ralentissons l’engin de production du pays mais nous ne l’arrêtons pas”, a dit le président du Conseil italien.
Un décret gouvernemental doit être publié en urgence dimanche avec effet immédiat de ces nouvelles mesures. 

Singapour interdit l’entrée de visiteurs – Singapour va interdire aux visiteurs de se rendre ou de transiter par la ville à partir de lundi soir dans le cadre de mesures destinées à lutter contre le coronavirus, a indiqué le ministère de la Santé, précisant que les ressources médicales seraient ainsi dévolues aux citoyens singapouriens.

Par ailleurs, seuls les détenteurs d’un permis de travail provisoire étant employés dans des secteurs considérés comme essentiels – santé, transports – seront autorisés à revenir ou entrer à Singapour, ont précisé les autorités.
Cette annonce intervient alors qu’un premier décès lié au coronavirus a été rapporté samedi à Singapour, où 432 cas de contamination ont été confirmés. Près de 80 % des cas recensés au cours des trois jours précédents ont été importés.

Categories

Leave a comment