Enable JavaScript to see this page By toutfilm.com

Coronavirus en France: «Mon père s'est sacrifié. C'est injuste»

toutfilmMarch 23, 2020

Toute une commune du nord de la France pleure l’un des siens. Le docteur Jean-Jacques Razafindranazy est dcd samedi soir au CHU de Lille, l’ge de 68 ans. Il est le premier mdecin succomber au coronavirus en France. Dimanche soir, lors de l’habituel hommage rendu au personnel soignant, les habitants de Compigne ont eu une pense toute particulire pour cet homme au courage admirable.

Deux mdecins originaires du Haut-Rhin et de Moselle sont dcds dimanche des suites d’une contamination au coronavirus, a-t-on appris lundi auprs de la clinique et du maire de la commune o les deux professionnels exeraient
Selon la clinique du Diaconat de Mulhouse (Haut-Rhin), Jean-Marie Boegle, gyncologue-obsttricien de 66 ans, est mort des suites du Covid-19. En Moselle, Sylvain Welling, gnraliste de 60 ans, est dcd l’hpital de Saint-Avold o il avait t admis mercredi pour des problmes respiratoires, a indiqu Gilbert Weber, maire de la commune.

Jean-Jacques Razafindranazy tait la retraite, mais il avait choisi de continuer d’aider ses collgues du centre hospitalier de Compigne. Il tait urgentiste dans cet hpital depuis quatre ou cinq ans, indique son fils. Sur les rseaux sociaux, celui-ci lui a rendu un hommage bouleversant. Mon pre s’est sacrifi. Il tait la retraite et aurait pu arrter, mais il continuait venir car il voulait toujours aider ses confrres surchargs. Il travaillait parce qu’il aimait a, c’tait sa vie. C’est injuste. Nous sommes tristes et en colre, confie-t-il au Parisien.

Le mdecin a t infect dbut mars et son tat s’est rapidement dgrad ces derniers jours, explique un de ses collgues. Selon les enfants du mdecin, celui-ci tait rentr en pleine forme de vacances Madagascar, fin fvrier. Il est revenu d’une garde trs fatigu. Il est trs vite tomb malade, ne mangeait plus, n’avait plus de got alors que c’tait un bon vivant, ajoute-t-il.

Pour l’heure, on ignore comment Jean-Jacques Razafindranazy a t infect. Il est cependant probable qu’il ait t confront aux premiers patients contamins dans l’Oise, l’un des foyers de Covid-19 en France. Les prcautions taient alors moindres, en tout cas pas adaptes, indique une source hospitalire. Au centre hospitalier de Compigne, le tout premier patient atteint du coronavirus avait en effet t soign sans qu’aucune mesure de protection particulire ne soit prise. On n’a pas demand mourir. On assume nos responsabilits, mais les citoyens ne se rendent pas compte de la gravit de la situation, alerte un urgentiste.

(joc)

Categories

Leave a comment