Enable JavaScript to see this page By toutfilm.com

Coronavirus : comment s'organisent les méga riches ?

toutfilmMarch 25, 2020

l’essentiel
Achat d’îles privées, déplacement en jets, création de bunkers ou abonnement à des urgences de luxe : comment s’organisent les méga riches face à l’épidémie de coronavirus ?

Locations de luxe et îles privées

Aux Etats-Unis, les méga riches se tournent vers des locations de luxe, loin des zones fortement peuplées. Le Figaro relate en effet une forte augmentation des locations dans les Hamptons et à Cape Cod, deux lieux de vacances très prisés par l’élite new-yorkaise, et facilement accessibles en voiture.

En cette période d’épidémie, d’autres grandes fortunes n’hésitent pas à se diriger carrément vers l’achat d’îles privées. En effet, Chris Krolow, PDG de Private Islands Inc, affirme au Figaro qu’il “constate depuis une dizaine de jours une hausse de 30% des demandes de renseignements en vue d’achats d’îles privées”. “Pour les locations, la hausse est de 50%. Ces personnes souhaitent spécifiquement passer le prochain mois à l’abri sur une île”, explique-t-il à nos confrères.

Jets privés

Avec l’épidémie de coronavirus et le trafic aérien à l’arrêt, le secteur des jets privés connaît également une expansion exceptionnelle. Dès le début du virus, l’entreprise californienne Southern Jet n’avait pas hésité à envoyer des mails à ses clients, énonçant : “Évitez d’attraper le coronavirus, volez privé ! Demandez un devis dès aujourd’hui !”, provoquant une hausse de la demande.

Richard Zaher, PDG de Paramount Business Jets, note une hausse des réservations d’environ 20 à 25%. “Nous connaissons une affluence de clients et la majorité d’entre eux n’ont jamais volé en jet privé”, affirme-t-il à l’AFP.

“Au cours des dernières semaines, nous avons remarqué une augmentation de la demande des vols de dernière minute en jet privé. Cette semaine, le nombre de requêtes augmente  de 50 à 60% par rapport à la même période de  l’an dernier”, a quant à lui expliqué Adam Twidell, le PDG de PrivateFly, dans un communiqué.

Bunkers

D’autres méga riches ont trouvé une solution pour rester proches de leur domicile : les bunkers. Ces bâtiments, perfectionnés et gigantesques, permettent de stocker du matériel médical, de l’oxygène et de la nourriture pour survivre des semaines ou des mois. 

“Nous avons construit un bunker qui possède un champ de tir, une piscine et une piste de bowling”, a déclaré au Los Angeles Times un directeur d’une entreprise de bunkers basée au Texas.

Urgences de luxe

Les plus riches tentent également d’échapper aux hôpitaux surchargés et se tournent vers des services de “concierges médicaux”. Ces derniers offrent ainsi des salles d’urgence haute de gramme, la possibilité de consulter des spécialistes 24h/24 mais également un accès à des stocks de traitements. 

Le docteur Ben Stein, directeur médical de Sollis Health, une conciergerie médicale qui coûte environ 8 000 $ par an, a affirmé que les demandes d’intégration dans ces services avaient fortement augmenté depuis la diffusion du coronavirus aux Etats-Unis. 

 

Categories

Leave a comment