Enable JavaScript to see this page By toutfilm.com

Avengers et Avatar vont ressortir dans les salles chinoises pour booster la réouverture des cinémas

toutfilmMarch 25, 2020

Les Chinois ont terminé leur période de confinement et pourront retourner voir sur grand écran des films comme Avatar ou Avengers.

Alors que le monde plie l’échine sous le coronavirus, le foyer épidémique est enfin sorti de crise et la Chine relance peu à peu ses machines. Ses habitants, sûrement ivres de bing-watching pendant les 2 mois de quarantaine, pourront retourner dans les salles de cinéma d’ici peu. Entre 600 et 700 salles ont déjà réouvert et elles comptent sur les blockbusters pour se remplir.

Dans cette mesure, les quatre Avengers de Marvel vont ressortir ainsi qu’Avatar, Inception et Interstellar. Il faut dire que ces mastodontes américains avaient trouvé une manne financière lors de leur (première) sortie en Chine : les films de Christopher Nolan y ont engrangés 68,5 millions de dollars pour celui de 2010 et 122 millions pour celui de 2015 au box-office. Le métrage de James Cameron a totalisé 202 millions de dollars quant à lui, en 2009, et la palme des recettes chinoises revient aux quatre best-of super-héroïques de Disney qui ont rapporté collectivement 1,3 milliard de dollars.

 

Photo Robert Downey Jr., Benedict Cumberbatch, Mark Ruffalo, Benedict WongLes Avengers à la rescousse du cinéma chinois

 

L’utilisation des franchises est donc loin d’être absurde même si la réussite de la démarche n’est pas garantie. Les infrastructures du cinéma doivent affronter un double problème pour redynamiser l’industrie : premièrement, convaincre les consommateurs que se rendre dans un complexe n’est plus dangereux, et deuxièmement, convaincre les distributeurs qu’il y a assez de spectateurs pour assurer la rentabilité marketing et la ressortie de ces grands titres. C’est le serpent qui se mord la queue.

La stratégie pourrait être payante, si le public répond présent. En 2012, lorsque Titanic est ressorti en 3D sur grand écran à l’international, il a récolté la somme de 145 millions de dollars, de même qu’en 2018 la ressortie du classique japonais Le Voyage de Chihiro (2001) a engrangé 69 millions de dollars. Bien sûr, les conditions n’étaient pas les mêmes, tout d’abord parce que si le confinement prend progressivement fin, la totalité de la population n’est pas encore autorisée à sortir de chez elle, et que les centaines de salles qui ont réouvert ne représentent.qu’une fraction du parc total qui a été paralysé.

 

Photo TitanicLa nostalgie sur grand écran est très rentable en Chine

 

Toute l’industrie chinoise met la main à la poche pour aider les salles et l’économie attenante à se relever : des mesures ont été prises notamment par le distributeur China Film Group qui a autorisé des cinémas à garder 100% des recettes de ressorties de block-busters. Du côté américain, les 25% habituellement prélevés sur les ventes (d’après une source rapportée par The Hollywood Reporter) continueront de l’être, ce qui apportera un peu de bénéfices aux Studios, qui pâtissent des fermetures internationales.

Cette reprise devrait déblayer le terrain pour les block-busters très attendus et décalés à cause du coronavirus. Sonic le film va-t-il repartir en flèche quand il sortira ? Notre dossier consacré au carton sonic est disponible ici.

 

Affiche française

Categories

Leave a comment