Enable JavaScript to see this page By toutfilm.com

Amazing Stories : un épisode 2 qui déçoit autant que le premier

toutfilmMarch 23, 2020

L’anthologie “Amazing Stories” était attendue au tournant pour son revival et aurait pu être le premier gros hit de la plateforme Apple TV+. Après un premier épisode assez décevant, le second n’arrange pas la situation et donne guère envie d’y croire pour la suite…

Apple a fait un drôle de choix en désignant La Cave comme premier épisode pour le retour des Amazing Stories (notre critique). L’anthologie toujours produite par Steven Spielberg se montrait assez timide sur la ligne de départ et on craignait que cette nouvelle salve d’épisodes soit trop gentille. L’avantage de ce format, c’est que nous ne sommes pas à l’abri d’une bonne surprise chaque semaine, car les épisodes n’ont aucun lien entre eux. Mais, quand même, un lancement doit donner envie de rester pour la suite, parfois en mettant de gros arguments sur la table. On attendait alors avec une grande curiosité de découvrir le reste d’Amazing Stories, pour voir si la déception allait se confirmer ou s’il ne s’agissait que d’un départ bancal.

Ce second épisode, titré L’Épreuve en VF, présente deux amies afro-américaines (Tuka et Sterling) qui dévouent leur vie à la course. Elles rêvent de performer plus que les autres pour s’assurer un avenir dans ce domaine exigeant. Lors d’une soirée qui tourne mal, elles se disputent et Tuka se fait renverser par une voiture. Sterling, ravagée par la tristesse, ne sait plus comment vivre sans celle qui était sa meilleure amie. Mais cette dernière n’est pas vraiment morte. Elle est là, entre deux mondes, et va tenter de l’aider à accomplir leur rêve. Voici ce qu’on peut dire sans trop en révéler sur la situation narrative de cet épisode. Les Amazing Stories revisitent le concept de vie après la mort et offrent une vision assez peu fantaisiste de l’errance fantomatique.

Amazing Stories : un épisode 2 qui déçoit autant que le premier

Les Amazing Stories ne décollent toujours pas…

Comme pour La Cave, on s’aperçoit rapidement que les nouveautés sur le sujet choisi sont minces et cette tentative ne se démarque pas par l’originalité dans son traitement. La narration, non plus, ne semble pas avoir grand chose à raconter. Ce qui fait de L’Épreuve un moment assez plat, pimenté dans sa dernière partie quand l’émotion tente de passer en force. Il faut quand même souligner que la relation entre Tuka et Sterling est animée par une jolie énergie mais elle ne décolle pas comme elle le mériterait à cause d’un scénario un peu paresseux dans l’exploration de son postulat de base. L’enquête autour de l’accident se règle assez simplement, sans une progression intrigante. Quant à la description des règles qui régissent l’univers des morts, elle est expédiée en une scène dialoguée. Il ne reste que le sentimentalisme pour maintenir en branle un épisode d’Amazing Stories qui ne fait jamais honneur au titre de la série.

Le plus frustrant étant cette fin, qui se refuse de rester sur une note trop dramatique et se force à donner un dernier coup de collier afin de s’achever sur un happy-end. Le précédent épisode avait usé d’un procédé similaire, en arrivant à garder une gravité dans le dénouement. Rien de ça ici. Les fantômes ont le droit au répit et pas question d’embrasser une veine trop dépressive à la A Ghost Story. On n’espérait pas que l’épisode tutoie le chef d’oeuvre de David Lowery mais sa timidité trop flagrante en fait un objet télévisuel affreusement inoffensif.

Categories

Leave a comment