Enable JavaScript to see this page By toutfilm.com

372 décès, 4 761 hospitalisés

toutfilmMarch 23, 2020

L’épidémie continue de se répandre sur tout le territoire, a prévenu hier soir le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon dans son point presse quotidien de la situation. “La circulation virale est rapide et intense” a-t-il souligné, faisant état de désormais de près de 11 000 cas recensés dans le pays (50 000 tests ayant été effectués à ce jour) et 372 décès (dont 108 ces dernières 24 heures). Les cas de contamination “doublent tous les quatre jours”, a-t-il aussi indiqué.

Hier, pas moins de 91 nouveaux patients ont rejoint les services de réanimation, portant le total à 1 122, sur les 4 761 hospitalisés au total.

Face à la propagation du virus, le Pr Salomon a une nouvelle fois insisté sur la nécessité absolue d’observer des mesures de confinement strictes : “Si chacun réduit ses contacts, on a beaucoup moins de personnes contaminées, c’est aussi mathématique que cela, a-t-il martelé. Il faut rester chez vous pour éviter d’autres décès et d’autres cas graves”.

Par ailleurs, les masques sont “réservés aux professionnels de santé” a-t-il rappelé en demandant à ceux qui en possèdent “de les donner, et de ne pas les porter s’ils ne sont pas malades ou soignants”.

Enfin, le Pr Salomon a indiqué que les personnels de santé, en première ligne, peuvent désormais s’adresser à “des cellules médico-psychologiques de soutien, mises en place” pour les soutenir.

Les vétérinaires appelés au secours

Preuve, si nous en doutions encore, que le pic de l’épidémie n’a pas été atteint, le ministère de la Santé a lancé, ce jeudi, un “appel à la solidarité avec la médecine humaine” auprès des vétérinaires de France, pour faire face à la crise du coronavirus.

Dans un courriel adressé à ses ressortissants, le Conseil national de l’ordre des vétérinaires précise les besoins en matériel auxquels se trouveraient confrontés les hôpitaux en cas d’afflux massif de malades nécessitant une réanimation.

Respirateurs, concentrateurs d’oxygène et scopes

Si la stratégie de confinement général de la population n’a pas l’effet escompté sur la cinétique de l’épidémie, les différents modèles remis aux autorités sanitaires suggèrent que plusieurs milliers de lits de réanimation seront nécessaires partout en France, et particulièrement dans l’Est et en Ile-de-France.

Or la structure hospitalière nationale n’est pas en capacité de répondre à un tel défi : 5 000 lits de réanimation sont actuellement déployés dans le pays, trop peu, si l’on en croit le courriel de l’Ordre des vétérinaires, qui appelle les professionnels de la santé animale à se mobiliser.

La moitié des patients en réa-nimation ont moins de 60 ans

“Si vous possédez du matériel d’anesthésie et de réanimation et si vous êtes disposés à le mettre à la disposition des hôpitaux en cas de nécessité, vous pouvez compléter en ligne un questionnaire concernant les respirateurs d’anesthésie, les concentrateurs d’oxygène et les scopes”, précise l’Ordre.

Le bilan de ce jeudi soir a fait état de 108 nouveaux décès en 24 heures en France. 4 761 malades sont hospitalisés, dont 1 122 en réanimation. Élément préoccupant pointé du doigt par Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé, la moitié du millier de patients dans un état grave est âgée de moins de 60 ans.

Categories

Leave a comment